Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 17/05/2022
 

Château de Chantegrive

Passion

Château de CHANTEGRIVE


La propriété fut créée par Henri et Françoise Lévêque en 1966, et depuis Marie-Hélène continue le travail de ses parents avec passion, aux côtés de sa mère et de ses frères et sœurs. “nous avons fait appel à Hubert de Boüard, propriétaire du Château Angelus à Saint-Émilion, qui nous conseille pour la vinification de nos vins depuis 2006.” Ces efforts se concrétisent, avec évidence, par la qualité des vins et une signature: charnus et fruités, fins, élégants, et sculptés de tanins souples. La famille s’investit beaucoup sur la propriété. “Je suis en charge de la gestion du domaine et je parcoure le monde avec l’Union des Grands Crus de Bordeaux, dont nous sommes membre depuis 1985, pour promouvoir les vins de la famille“. Le Château Chantegrive, est un grand vignoble de 95 ha constitué de 40% de cépages blancs (45% Sémillon et 50% Sauvignon blanc et 5% Sauvignon gris) et de 60% de cépages rouges (50% Merlot et 50% Cabernet Sauvignon). Les très beaux terroirs de Chantegrive se trouvent sur des terrasses graveleuses formées par la Garonne à l’époque quaternaire sur les communes de Cérons, Podensac, Illats et Virelade. Les sols sont formés de galets roulés mélangés à des graviers et des sables, sur une structure argilo-calcaire. Les vignes d’âge moyen de 25 ans sont plantées sur des croupes idéalement exposées plein sud, et dotées d’un excellent drainage naturel. Cuvée Henri Lévêque : produite sur seulement 3 ha, 50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon, vignes de 35 ans, vendanges manuelles en cagettes, macération pré-fermentaire à froid puis fermentation alcoolique en cuves thermo-régulées, fermentation malolactique en barriques neuves, élevage en barriques neuves durant 15 à 18 mois. Cette cuvée confidentielle destinée aux grands amateurs, a une belle robe soutenue rubis profond aux reflets prune, le nez dévoile des arômes de fruits avec des nuances chocolatées, vanillées voire réglissées. En bouche, beaucoup d’opulence, vin généreux, tanins fins et soyeux, se déguste sur des magrets de canard, le gibier, des viandes grillées ou braisées aux cèpes, fromages affinés. Château de Chantegrive rouge : 60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, macération pré-fermentaire à froid puis fermentation en cuves thermo-régulées, élevage en barriques dont 50% neuves durant 12 mois. Belle couleur rubis, bouquet séduisant et complexe avec des notes de pain grillé et de fruits noirs mûrs. L’attaque est franche et ample soutenue par des tanins soyeux, se déguste avec plaisir sur des viandes rouges, gibiers à plume, volailles. Château de Chantegrive blanc : 60% Sauvignon blanc et 40% Sémillon, vendanges mécaniques, macération pelliculaire à froid, fermentation en cuves et élevage sur lies fines. Robe jaune très pâle, nez très frais avec des notes de fleurs d’acacia, de chèvrefeuille, de pêche blanche et de délicates notes d’agrumes. Pour accompagner les crustacés et poissons, les sushis, makis, une tête de veau sauce gribiche, un chèvre de Touraine. Château de Chantegrive Cuvée Caroline : 55% Sauvignon blanc, 5% Sauvignon gris et 40% Sémillon, âge des vignes 30 ans, vendanges manuelles en cagettes, macération pelliculaire à froid, fermentation et élevage sur lies fines en barriques de chêne français 50% neuves durant 9 mois, avec bâtonnages réguliers des lies. Robe dorée vert brillant, nez élégant et intense de vanille, beurre frais, d’agrumes, d’abricot et de tilleul. En bouche, bonne attaque sur le fruit, très beau boisé avec une longue finale de fruits exotiques. Accord parfait avec les Saint-Jacques, poissons, homards et langoustes, volailles de Bresse sauce morilles, pommes de ris de veau, fromages bleus doux, plats exotiques et woks, ou tout simplement à l’apéritif !

   

Château de Chantegrive

Famille Lévêque
44, cours Georges Clémenceau
33720 Podensac
Téléphone : 05 56 27 17 38

Email : courrier@chateau-chantegrive.com

Site : www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BEYNAT


Le Château né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“ Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (bouillie bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie sur ce vignoble de 14 ha. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroirs, l’harmonie. Certifié Bio depuis 2011. Toujours ce remarquable Castillon Côtes de Bordeaux 2018 Bio, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, développe des tanins veloutés, mêlant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2018 Bio, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane 11 mois, sans soufre, tout en bouche, avec des notes de groseille, c’est un vin rond avec des tanins mûrs, charnu comme il le faut. Nous avons également beaucoup aimé cet autre Castillon cuvée des Lyres 2017, un pur Merlot, sans sulfites également, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et bien corsé. Et la cuvée Moi J’ai un Rêve 2018, très bien réalisée. Joli Castillon Côtes de Bordeaux rouge cuvée Léonard 2018, élevé 12 mois en fûts, tout en couleur et en matière, au nez subtil, avec ses notes caractéristiques de fumé et d’épices. Quant à son Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Abracadabra 2019, Merlot et Malbec, pas de sulfites, il est de robe pourpre soutenu, aux notes d’humus et de fruits noirs surmûris, de bouche structurée, bien réalisé. Excellent rosé 2019 Bordeaux Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, il est charmeur avec des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle, quand le Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de teinte soutenue, est très gourmand. Egalement le Bordeaux Blanc Sauvignon By Beynat 2019, plein de charme, un vin ample et vif, tout en fruité, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches, un vin qui collectionne les récompenses. Vous apprécierez aussi son Saint-Emilion 2018, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, qui dégage un nez à dominante de fruits frais, avec des nuances d’épices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, très chaleureux au palais.

Alain Tourenne
3 bis, Château Beynat
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 01 14
Email : atourenne@gmail.com
Site personnel : http://chateaubeynat.com

Château ROQUEFORT


Roquefort vient de Roca Forte, nom médiéval qui illustre cet éperon rocheux sur lequel se situe ce domaine, certifié HVE. Depuis 40 ans, avec Jean et Christiane Bellanger, la famille contribue à la renaissance de ce patrimoine. Depuis 1995, leur fils Frédéric, rejoint par son épouse Anne, poursuit le développement du domaine qui s’étend aujourd’hui sur 240 ha. Voilà vraiment un excellent Bordeaux Supérieur Roca Forte 2018, 100% Merlot, élevé 12 mois dans une sélection de fûts, dont un tiers sont neufs issus des forêts du Tronçais, ceci expliquant cette matière dense, de belle robe pourpre, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de truffe et de griotte, qu’il faut laisser évoluer pour en profiter pleinement. Le Bordeaux Supérieur Roquefortissime 2018, pur Merlot encore, est très représentatif de son cépage avec ces senteurs de cerise noire et d’épices douces, une bouche soyeuse accompagnant des tanins denses, une très belle réussite, que l’on vous conseille avec un agneau en osso bucco ou un bœuf sauce béarnaise. L’Entre-Deux-Mers Roquefortissime 2019, 85% Sauvignon et 15% Sémillon, ornée d’une belle étiquette, sent le pamplemousse, c’est un vin de belle couleur jaune ambré, tout en finesse aromatique (poire fraîche, fleurs...), et on vous le conseille sur un risotto aux asperges vertes ou un rôti de porc mariné. L’Entre-Deux-Mers Rives, sent la pêche et le lis, il est tout en bouche, friand, vraiment réussi. Goûtez encore le Bordeaux rouge, 90% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon, classique et corsé, réussi comme le Bordeaux blanc, 85% Sauvignon, 15% Sémillon, parfumé avec des nuances de coing et de bruyère, il est tout en bouche suave, à prévoir sur des crevettes grises ou des sardines grillées.

Vignobles Bellanger
Lieu-dit Roquefort
33760 Lugasson
Téléphone :05 56 23 97 48
Email : dp@chateau-roquefort.com
Site personnel : www.chateau-roquefort.com

Château BELLEGRAVE


Les grands-parents paternels s’installent en Gironde à la fin du XIXe siècle. Les grands-parents maternels arrivent quant à eux vers 1925. Originaires du Périgord et de Corrèze, ils se consacrent à l’agriculture et à la viticulture, à Arveyres une commune près de Libourne où l’on fait du Bordeaux Supérieur. Le fils, Jean Bouldy, et sa femme Andrée, achètent Château Bellegrave en 1951. Le couple s’attelle à la tâche en bon vigneron, ne comptant pas son temps aussi bien dans la vigne que dans le chai. Sur la seconde partie du XXe siècle, les Bouldy sont les dignes représentants de ces familles qui ont donné un nouvel essor à l’appellation Pomerol, avec courage, humilité, persévérance et sur des propriétés à l’image de leur discrétion et de leur abnégation. Jean-Marie Bouldy reprend la propriété en 1980, rejoint par sa femme, Pascale en 1995. Leurs enfants viennent aussi travailler à la propriété, Aurélie en 2014 et Jean-Baptiste en 2015, perpétuant ainsi la vocation très familiale. Cette belle propriété de 8,5 ha, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, bénéficie d’un terroir de graves caillouteuses de surface, d’argile et de sable et d’un sous-sol riche en oxyde de fer, également appelé “crasse de fer”. En 2009, Château Bellegrave fait son entrée officielle en conversion à l’agriculture biologique contrôlée par Ecocert. Coup de cœur pour ce Pomerol 2019, il est très typé, qui dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, il est d’un bel équilibre, tout en nuances. Remarquable 2018, belle attaque ronde et charnue, aux arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, myrtille), un grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance raffinée. Le 2017, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés, complexe et savoureux, de grande évolution. Typicité et séduction dominent ce très grand 2016, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe.

Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubellegravepomerol.com

SCEA VIGNOBLES BRUNO SAINTOUT


À la fin de l’ancien régime, la paroisse de Saint-Laurent du Médoc avait un curé nommé l’abbé Bridane, qui était meunier. Son moulin se trouvait sur la commune de Reignac (devenue Saint-Julien), sa trace est restée dans l’histoire locale car c’était un prêtre jureur, favorable aux idées de la révolution. Ses prises de position politique lui ont permis de continuer à exercer son ministère et son activité minotière. Superbe Saint-Julien Château la Bridane 2016, provenant d’un vignoble sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet franc), un très beau vin, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution. Le 2015, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2014, de robe soutenue, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, est un beau vin typé, de bouche savoureuse. Les Vignobles Saintout possèdent également le Domaine de Cartujac en appellation Haut-Médoc Cru Bourgeois, ainsi que le Château du Périer en appellation Médoc Cru Bourgeois.


20, lieu-dit Cartujac
33112 SAINT-LAURENT MEDOC
Téléphone :05 56 59 91 70
Email : contact@vignobles-saintout.fr
Site : vignoblessaintout
Site personnel : www.vignobles-saintout.com


> Nos dégustations de la semaine

Cru TRENQUINE


Château de MAUVES


Au sommet. Dominique et Michel Bouche poursuivent avec talent l?aventure familiale, débutée en 1965 par leurs parents, Bernard et Marie-Thérèse, aujourd?hui à la retraite. Cette jolie exploitation de 28 ha bénéficie d?un sol composé d?une grande variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire. Merlot, Cabernet, Sémillon profitent ainsi de ce doux mûrissement. Ce phénomène naturel aide à produire des vins chaleureux, d?une saveur veloutée, très caractéristique des vins de Mauves. La vinification est très suivie par Dominique et Michel Bouche qui utilisent toutes les techniques modernes de thermorégulation.
?Au Château de Mauves, nous travaillons en culture intégrée. Pour avoir un vin de qualité, il faut avoir des raisins très sains. On intègre donc dans notre programme de protection du vignoble, la vie animale et microbienne pour le bien de notre sol, nous enherbons systématiquement un rang sur deux et intégrons des traitements avec des produits BIO et de Biocontrôle. Plus le sol est vivant, plus la vigne sera forte pour faire face aux maladies ». Cet apport de matière végétale protège la vie animale du sol et réduit de manière considérable les traitements utilisés au Château de Mauves et contribue ainsi à la protection de l?environnement.
Il faut être chaque jour aux petits soins de notre vigne, pour la rendre vigoureuse face aux épreuves que lui réserve la nature » précise Michel. Ainsi, chaque centimètre de la propriété est travaillée, protégée et surtout il faut rester en accord avec les règles dictées par Dame nature. Ce travail de longue haleine est désormais reconnu par notre certification Haute Valeur Environnementale. Elle est fondée sur des indicateurs de résultats relatifs à la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et de l?irrigation. C?est un gage de qualité !?
?En 2020, nous dit Michel Bouche, les vendanges ont été parfaites, par contre, les rendements un peu moindres. 2020 est un millésime exceptionnel avec des tanins, des degrés, c?est d?ailleurs l?un des plus beaux millésimes vinifié dans nos chais. Les conditions climatiques ont été parfaites.
A la vente toujours le 2018, le 2019 se prépare. Le 2019 est un très bon millésime, charpenté, aux arômes de petits fruits rouges, avec de bons degrés, il sera à la vente à la fin de l?année, j?espère qu?il sera sélectionné par ?Ambassadeur de Graves?, c?est un comité de dégustateurs avertis qui notent les vins.
Notre Graves blanc 2019, 100% Sémillon, développe des arômes de fruits de la passion, c?est un vin très agréable.
Château Bédat 2016, encore un très bon millésime et Rosé Perle d?Anna toujours délicieux. Nous n?avons pas à nous plaindre les trois derniers millésimes sont de petites merveilles !?
Un superbe Graves rouge 2018 HVE (Cabernet-Sauvignon 53%, Merlot 45%, Cabernet franc 2%), au nez, ce sont des explosions de fruits surmaturés qui révèlent toute leur finesse sur des notes d'épices douces. En bouche, l?attaque est complexe et particulièrement soyeuse. Les tanins sont fondus et harmonieux, on retrouve l'expression des notes de vanille et de cacao. Le cru dévoile l?expression d?un vin fruité amenant une exceptionnelle longueur. Le 2016, développant des notes de griotte mûre, c?est un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit, de belle évolution. Le 2015, corsé, ample en bouche, dégage des nuances de cassis et de poivre, il a des tanins fondus mais présents à la fois.
Magnifique Graves blanc 2019 HVE, pur Sémillon, franc et floral, de bouche bien corsée, il est charmeur avec ses notes de rose et d?ananas, persistant, d?une jolie finale.
Goûtez aussi le Graves rouge cuvée Prestige Château Bédat 2016 (Merlot 70%, Cabernet-Sauvignon 30%), la cuvée boisée du Château de Mauves, le vin est savoureux, d'une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, aux tanins soyeux, des arômes de sous-bois et de groseille, de vanille et de bois précieux. Il offre une très belle finale en bouche, un beau vin de garde, à prévoir, par exemple, avec des pavés au poivre vert ou une selle d'agneau en gelée.
Il y a ce séduisant rosé Perle d?Anna (Cabernet-Sauvignon 70%, le reste en Merlot), nom de la petite fille de Michel Bouche, 7e génération, toujours très fruité, d?un très bel équilibre, aux notes de fraise et de rose. En bouche, une petite note perlée dévoile cette explosion de fruits frais.

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Tél. : 05 56 27 17 05
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
www.chateaudemauves.fr
 


Château DESMIRAIL


Le Château bénéficie d'une situation exceptionnelle, en bordure de la célèbre Route des Châteaux. Derrière un majestueux portail de marbre rose se devinent une élégante chartreuse du XVIIIème siècle et un cuvier médocain typique de la fin du XIXe. Depuis 1992, Denis Lurton prolonge l'oeuvre de son père Lucien et apporte tous ses soins à l'élaboration de ce Grand Cru Classé. Le terroir : les vignes du Château Desmirail, d'un âge moyen de 25 ans, couvrent une superficie d'une quarantaine d'hectares. Le vignoble est à 60% Cabernet-Sauvignon, 37% Merlot et 3% Petit Verdot.
Un grand Margaux 2018, 50% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, 10% Petit Verdot, de robe pourpre, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, il est très représentatif des belles réussites de ce grand millésime classique bordelais, c?est un vin chaleureux et distingué qui commence à s?apprécier, mais avec un réel potentiel de garde. Le Margaux 2017, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de fruits rouges macérés, persistant en bouche, c?est un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs. 
Superbe 2016, de couleur intense aux reflets noirs, c?est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d?épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, particulièrement prometteur. Dans la lignée, le 2015, de robe pourpre soutenu, aux tanins denses, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur, tout en charme et amplitude, avec, en bouche, des nuances de fruits noirs, de cuir et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin de très belle évolution.

Denis Lurton
28, avenue de la Vème République
33460 Cantenac
Tél. : 05 57 88 34 33
Email : contact@desmirail.com
www.desmirail.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020

 



Château CHENE-VIEUX


Château de La GRENIERE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de VIAUD


Château SAINTE-BARBE


Château PLINCE


Château DARIUS


Château LAFARGUE


Château BÉCHEREAU


Domaine de CARTUJAC


Château CANON-CHAIGNEAU


Château LASCOMBES


Château PONT LES MOINES


Château CASTERA


Château HAUT-CALENS


Château FONROQUE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château BRONDELLE


Château La GALIANE


Château MAYNE LALANDE


Clos RENÉ


Château BALESTARD La TONNELLE


Château de PASQUETTE


Château LAGARDE


Château LESTAGE-DARQUIER


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château BELLE GARDE


Château FRANC LARTIGUE


Clos TRIMOULET


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château BELLEVUE-FAVEREAU



DOMAINE PICHARD


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHARLES SCHLERET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales